15/092021

Peu de personnes le savent, mais les véhicules dotés de batteries (électriques, hybrides et hybrides rechargeables) dispose d’un frein moteur plus élevé que les voitures thermiques. On appelle cela l’effet «régénératif». C’est un élément purement mécanique qui freine le roulement du moteur, entrainant ainsi une baisse de la vitesse souple et sans à-coup.

Ici, nous voyons un schéma du processus complet. La décélération commence lorsque le conducteur relâche la pédale d’accélérateur. Rappelons aussi que la quasi-totalité des véhicules à batteries sont automatiques, donc équipé de seulement 2 pédales : frein / accélérateur)

La deuxième phase est celle du freinage entrainé par la résistance des batteries. La décélération s’effectue alors sans poser le pied sur la pédale de frein !

Vient en même temps une recharge provenant de l’énergie fournie par la turbine du moteur, qui de transfert directement dans les batteries du véhicule.

L’utilisation du frein moteur :

 

Il est très simple à prendre en main. Comme dit précédemment, le simple fait de relâcher l’accélérateur peut permettre d’enclencher le frein moteur ; mais il existe quelques variantes à cette utilisation, les voici :

-Electrique :

Le mode d’emploi est simple, relâcher la pédale d’accélération, et laissez-vous surprendre par une décélération progressive, pouvant aller jusqu’à l’arrêt totale du véhicule pour certains modèles ! Vous sentez ici nettement la force du moteur, cela remplace presque totalement le freinage à disque. (Sauf situation d’urgence bien entendue)

-Hybride à variateur :

Ce sont les hybrides équipés de variateurs, un moteur qui pourrait s’apparenter à celui d’un scooter, puisqu’il ne dispose pas de vitesse, ni d’embrayage. On peut prendre l’exemple de Toyota, qui utilise cette technologie à merveille pour ses Yaris, CHR ou encore Prius… Ici, le freinage sera aussi dégénératif, mais aura moins de puissance que sur un modèle électrique. Cependant, la molète de commande des modes de conduite dispose souvent d’un cran « batterie » qui augmente fortement le pouvoir de récupération d’énergie, et donc la capacité d’auto-freinage du véhicule.

-Hybride rechargeable :

Pour le Plug-in Hybride, la méthode est sensiblement la même que pour les moteurs à variateurs. La puissance du freinage dépend de la puissance du moteur électrique équipé dans le véhicule.

Les avantages du frein régénératifs :

-Gains de confort :

On sait déjà que le véhicule électrique apporte confort et sécurité. Le freinage progressif y est pour quelque chose, surtout pour les citadins ! En effet le simple fait de ne pas avoir à changer constamment de pédale dans les embouteillages est un avantage notable. De plus, les secousses dues aux freinages à répétition sont ici quasi inexistantes, de quoi ravir vos compagnons de voyages !

 

-Usure des plaquettes de freins :

Petit point financier ! Les plaquettes de freins ne sont que très peu changées sur les véhicules à batterie. Cela se rajoute aux économies liées à l’essence (ou gazole), aux pièces et liquides moteurs, et au malus écologique. Les pneus sont eux aussi plus épargnés. 

 

-Gain d’autonomie :

Souvenez-vous, L’énergie créée par la résistance de la turbine est directement envoyée…dans les batteries ! Ce cercle vertueux permet de récupérer de l’autonomie tout en roulant, sur les phases de freinage, ou de forte descente.

 

Vous l’aurez compris, le frein régénératif est un élément essentiel du processus de freinage de la voiture électrique. Elle constitue aussi une aide précieuse aux voitures hybrides et hybrides rechargeables. Gains de confort et d’argent, ce qui pourrait paraitre comme un simple gadget s’installe en fait comme une solution évidente et rentable pour les éco-mobilistes.

Vous voulez en savoir plus sur la voiture électrique et les bornes de recharge ? Nous vous invitons à consulter le blogue d’ISIOHM.FR, et nous poser vos questions directement sur les réseaux sociaux !

 

Votre installateur de bornes de recharge pour véhicules électriques

Bénéficier jusqu'à 1500€ avec la prime ADVENIR !

Vous êtes un particulier, une copropriété ou un professionnel et souhaitez connaître le montant des aides et subventions qui vous sont destinées ? ISIOHM vous explique tout !

En savoir plus